fils de Poséidon et de Gè ,http://ralphlaurenfemmewebscom/

polo ralph lauren pas cher,http://ralphlaurenfemme.webs.com/,polo ralph lauren pas cherChef-d’œuvre de la céramique grecque, le cratère en calice d’Euphronios, dit “Cratère d’Antée” est l’une des oeuvres les plus raffinées de la production attique de vases à figures rouges,polo ralph lauren. Le rendu aussi inédit que précis des détails des muscles des corps qui luttent, et le réalisme du visage d’Antée sont des éléments tout à fait audacieux et novateurs,polo ralph lauren pas cher. Le groupe monumental est de surcroît mis en valeur par la composition divergente des femmes fuyant,camicie ralph lauren, en arrière-plan,polo ralph lauren pas cher.

Euphronios et les Pionniers

La technique des figures rouges apparut en Attique vers 530 av,polo ralph lauren. J,polo ralph lauren boutiquen.-C,abbigliamento online. et sonna le glas des figures noires. Les dix premières années sont une période d’exploration puis,ralph lauren pas cher, vers les années 520 se forme le “Groupe des Pionniers” unique et inédit. Des peintres comme Phintias,polo ralph lauren, Euthymidès et surtout Euphronios, éclectiques,ralph lauren pas cher, curieux et novateurs,polo ralph lauren, associés à des potiers comme Cachrylion ou Euxithéos forment un groupe de précurseurs imaginatifs,polo ralph lauren,10h 20h,http://ralphlaurenfemmewebscom/, audacieux, partageant leurs trouvailles,lunettes ralph lauren,Un très bon jeu,http://ralphlaurenfemme.webs.com/. Libérés des cadres rigides de leurs prédécesseurs, ils remplissent l’espace du vase en donnant du volume aux corps aux postures plus naturelles avec des raccourcis formant une certaine perspective. La musculature est rendue dans des détails anatomiques précis grâce à l’utilisation d’un vernis dilué aux tons marron clair,polo ralph lauren pas cher. Le même naturalisme caractérise le traitement des plis des étoffes,pull ralph lauren,Cratère en calice attique à figures rouges. Ils sont aussi à l’origine de nouvelles formes de vase,ralph lauren pas cher, comme le stamnos,ralph lauren pas cher, lapéliké et l’amphore à anses torsadées,polo ralph lauren pas cher.

Euphronios commença sa carrière de peintre aux environs de 520 av. J.-C,polo ralph lauren boutiquen. et la poursuivit pendant vingt ans. Les trois premières décennies du Ve siècle,ralph lauren 2013, il travailla comme potier. Ses dernières œuvres, des coupes peintes par le Peintre de Pistoxénos,polo ralph lauren, datent des années 470 av. J.-C,ralph lauren pas cher.

Le héros et le géant

Euphronios peint des compositions mythologiques,ralph lauren pas cher, mais aussi des scènes de la vie quotidienne,ralph lauren 2013. Les deux types de décor coexistent sur ce vase,polo ralph lauren pas cher. Un concours musical, un jeune homme tenant unaulos monte sur une estrade au milieu de ses compagnons assis, décore la face B,polo ralph lauren pas cher, alors que sur la face A se déroule la lutte d’Héraclès et du géant Antée. Les armes du héros, massue,polo ralph lauren, carquois etléonté sont accrochés dans le champ,Cratère en calice attique à figures rouges,. L’anis étoilé est aussi appelé badiane.,http://ralphlau. Antée, fils de Poséidon et de Gè (la Terre), est identifié grâce à une inscription. Nous sommes à l’issue de la lutte : Antée puisait ses forces de son contact avec la Terre. Pour l’affaiblir, Héraclès l’a soulevé avant de l’étouffer. Le corps d’Antée est dessiné dans une position d’abandon. Sa main droite gît déjà sans force, son visage est marqué par l’effort. La bouche entrouverte laisse voir ses dents dans un rictus de douleur. L’iris, vers la partie supérieure de l’œil, souligne également que la fin est proche. Héraclès, encore arc-bouté dans une position dynamique, ne laisse rien paraître de l’effort qu’il déploie.

Les différents traitements de la chevelure et de la barbe, ordonnées, avec les boucles qui entourent le visage parfaitement dessinées par du grènetis pour l’un, hirsutes et traitées par des coups de pinceau grossiers pour l’autre, et la moustache et les sourcils bien accentués d’Antée font ressortir leur opposition. Le peintre a voulu ainsi souligner la différence majeure entre le héros du monde grec civilisé et le géant barbare. Les femmes de l’arrière-plan sont dessinées à une plus petite échelle créant ainsi une perspective qui accentue l’importance des deux corps.

Bibliographie

– “Euphronios Peintre. Rencontres à l’École du Louvre”, in Actes de la journée d’étude organisée par l’École du Louvre et le Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du musée du Louvre, 10 octobre 1990, 1992.

This entry was posted in News and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply